Recherche scientifique à l'Académie maritime

9 tôles d'acier ont été transférées vers le bassin de carrènes de l'Université de Liège après 287 jours d'immersion dans l'eau de mer du Nord. Chacune des plaques a été traitée avec un revêtement anti-fouling différent. Le but était de déterminer l'augmentation de la résistance hydrodynamique par le fouling marin et ceci en fonction du type de revêtement. Ensuite, les plaques ont été nettoyées conformément à la procédure spécifiée par le fabricant et remorquées de nouveau, cette fois pour mesurer l'influence de l'endommagement du revêtement par le fouling marin sur la résistance à l’avancement. Cette expérience fait partie de la recherche doctorale de Raf Meskens.

 

Plus de nouvelles